Archives de l’auteur museereg

Parmuseereg

LES INSTRUCTIONS DU PERCEPTEUR

Cette semaine, nous vous présentons un des plus anciens documents de la collection d’archives du Musée : les instructions pour les percepteurs des écluses de la rivière des Outaouais de 1834.

 

Les écluses du canal de Carillon sont situées à quelques pas du Musée, n’hésitez pas à aller y observer les bateaux suite à votre visite chez nous. Notre saison commence le 21 juin 2018 et nous serons ouverts jusqu’à la Fête du travail du mercredi au dimanche de 10h à 17h, l’entrée est gratuite!

 

Cliquez sur chaque photo pour plus de détails et n’hésitez pas à partager vos commentaires!

 

********************

This week, we are presenting one of the oldest documents of our archives collection: instructions for the Lockmasters on the Ottawa Canals from 1834.

 

The locks of the Carillon Canal are located a few steps away from the Museum, make sure to go see the boats get through them after your visit with us. Our season starts on June 21, 2018 and we will be open until Labor Day from Wednesday to Sunday from 10am to 5pm, admission is free!

 

Click on each photo for more details and feel free to share your comments!

 

Directives du percepteur, 1834.

Directives pour les percepteurs des canaux de la rivière des Outaouais, 1834. Elles sont composées des directives générales pour tous les canaux ainsi que des directives particulières pour les écluses du canal de Chute à Blondeau.

 

Parmi les directives, on retrouve l’horaire de travail (nuit et jour, sauf les dimanches), les éléments à examiner sur les bateaux et les écluses, la responsabilité d’entretenir la maison et le terrain du percepteur, l’obligation d’être civil avec les bateliers et s’assurer que personne ne joue avec les écluses et la mise en fourrière du bétail et des porcs qui sont entrés sans autorisation sur les bords du canal.

 

(Musée régional d’Argenteuil – Collection de la Société historique du comté d’Argenteuil)

 

********************

General Instructions for the Lockmasters on the Ottawa Canals and Particular Instructions for the Lockmaster at the Chute a Blondeau Canal, 1834.

 

Instructions include: the working schedule (night and day, Sundays excepted), what to examine on locks and boats, keeping their houses and gardens neat, being civil to all Boatmen and take great care that no one meddles with the locks and impounding the cattle and pigs trespassing on the banks of the Canal.

 

(Argenteuil Regional Museum – Historical Society of Argenteuil County Collection)

 

Écluses du canal de Carillon. Photo de Parcs Canada.

Écluses du canal de Carillon aujourd’hui, à quelques pas du Musée et du barrage hydroélectrique.

 

Avez-vous déjà traversé des écluses sur la rivière des Outaouais?

 

(Photo de Parcs Canada)

 

********************

Locks of the Carillon Canal, near the Museum and the hydroelectric dam.

 

Have you ever been through locks on the Ottawa river?

 

(Picture by Parks Canada)

Parmuseereg

SOVEREIGN

Cette semaine, suite à une petite pause, nous vous présentons le bateau à vapeur Sovereign. Celui-ci pouvait transporter jusqu’à 700 passagers par jour entre Montréal et Carillon de 1889 à 1905. Ce bateau a été incendié lors de son entreposage hivernal, à été reconstruit et rebaptisé l’Impérial, puis vendu à la compagnie St. Lawrence Navigation, avec qui il navigua jusqu’en 1932.

 

Cliquez sur chaque photo pour plus de détails et n’hésitez pas à partager vos commentaires !

 

********************

This week we are presenting the Sovereign Steamboat. This boat transported up to 700 passengers per day between Montreal and Carillon from 1889 to 1905. It was damaged by fire during winter storage, rebuilt and renamed the Imperial and then sold to the St. Lawrence Navigation company and operated until 1932.

 

Click on each photo for more details and feel free to share your comments!

 

Le Sovereign s’approchant du quai de Carillon.

Le bateau à vapeur Sovereign s’approchant du quai de Carillon, entre 1889 et 1905.

 

(Musée régional d’Argenteuil – Collection de la Société historique du comté d’Argenteuil)

 

********************

Streimer ‘’Sovereign’’ approaching the Carillon Wharf, between 1889 and 1905.

 

(Argenteuil Regional Museum – Historical Society of Argenteuil County Collection)

 

Le bateau à vapeur Sovereign.

Le bateau à vapeur Sovereign assurait le transport entre Montréal et Carillon entre 1889 et 1905.

 

(Musée régional d’Argenteuil – Collection Proulx)

 

********************

The Sovereign Steamboat was operating in the Montreal-Carillon line between 1889 and 1905.

 

(Musée régional d’Argenteuil – Proulx Collection)

 

Modèle réduit du bateau Sovereign.

Modèle réduit du bateau à vapeur Sovereign, fabriqué avant 1940.

 

Cette maquette a été fabriquée par le petit fils du fondateur de la Compagnie Ottawa River Navigation, M. Robert Ward Shepherd III.

 

Vous pouvez voir cet artéfact dans la salle «Argenteuil, ma vie comme rivières» du Musée dès le 20 juin 2018!

 

(Musée régional d’Argenteuil – Don de M. Robert Ward Shepherd III

 

********************

Model of the Sovereign Steamboat, made before 1940.

 

This model was made by the founder of the Ottawa River Navigation Company’s grandson, Mr. Robert Ward Shepherd III.

 

You can see this artifact in the Museum’s ‘’Argenteuil, my life as rivers’’ exhibit as of June 20th.

 

(Argenteuil Regional Museum – Gift of Mr. Robert Ward Shepherd III)

Parmuseereg

TRAVERSIER CARILLON – POINTE-FORTUNE

Cette semaine nous vous présentons deux photographies du traversier entre Carillon et Pointe-Fortune, aujourd’hui connu sous le nom de Traversier Le Passeur.

 

Cette traverse existe depuis très longtemps. En effet, le service est introduit en 1833 par Jacob Schagel, un hôtellier de Carillon. À l’époque, un chaland (bateau à fond plat) muni de longues rames effectuait la traversée.

 

Cliquez sur chaque photo pour plus de détails et n’hésitez pas à partager vos commentaires !

 

********************

This week we are presenting two photographs of the ferry between Carillon and Pointe-Fortune, now known as Traversier Le Passeur.

 

This ferry has been in operation for a very long time. The service was introduced in 1833 by Jacob Schagel, a Carillon hotelkeeper. At the time, a barge with long oars was used to cross the river.

 

Click on each photo for more details and feel free to share your comments!

 

Traversier Carillon – Pointe-Fortune, date inconnue

Traversier Carillon – Pointe-Fortune, date inconnue. On aperçoit un cheval tirant une carriole ainsi que plusieurs hommes et enfants.

 

À partir de 1850, le traversier se transforme : il est d’abord muni d’un « horse boat » (coche d’eau) avec des roues à palettes de chaque côté, puis sera changé pour traversier à vapeur en 1879. (Source : Carillon au « fil de l’eau », album-souvenir du centenaire de Carillon, 1987)

 

(Musée régional d’Argenteuil – Collection Proulx)

 

********************

Carillon – Pointe-Fortune ferry, date unknown. We can see a horse pulling a cart as well as several men and children.

 

From 1850, the ferry changed: it was first equipped with a horse-drawn boat with paddle wheels on each side and became a steam ferry in 1879. (Source : Carillon au « fil de l’eau », album-souvenir du centenaire de Carillon, 1987)

 

(Argenteuil Regional Museum – Proulx Collection)

 

Rivière des Outaouais, avant 1959.

Rivière des Outaouais entre Carillon et Pointe-Fortune, avant 1959 (début de la construction de la Centrale de Carillon).

 

On voit le traversier à gauche et le Long-Sault à droite, où la centrale de Carillon est maintenant construite.

 

(Musée régional d’Argenteuil – Collection Proulx)

 

********************

Ottawa River between Carillon and Pointe-Fortune, before 1959 (beginning of the construction of the Carillon Generating Station).

 

The ferry is on the left and the Long-Sault on the right, where the Carillon Generating Station is now built.

 

(Argenteuil Regional Museum – Proulx Collection)

Parmuseereg

LES VACANCES DE LA FAMILLE LADOUCEUR

En attendant la belle saison, nous vous présentons cette semaine des photos de vacances de la famille Ladouceur. Celles-ci ont été prises à Saint-André et à Carillon, de 1929 à 1955.

Le Musée possède le fonds d’archives de la famille Ladouceur et Bertrand, une des familles pionnières de la région d’Argenteuil. Celui-ci est composé de nombreuses photos de famille, d’actes notariés, de coupures de presse, de correspondance ainsi que d’une importante quantité d’images pieuses et de prières.

Si vous avez déjà passé des vacances à ces endroits, faites-nous en part, nous aimons beaucoup vous lire!

Cliquez sur chaque photo pour une description détaillée et n’hésitez pas à partager vos commentaires !

********************

While waiting for summer to arrive, here are vacation pictures of the Ladouceur family. These were taken at St. Andrews and Carillon between 1929 and 1955.

The Museum’s collection has the archives of the Ladouceur and Bertrand family, one of the pioneering families of Argenteuil. It is composed of many family photos, notarial deeds, press clippings, correspondence as well as a large amount of pious images and prayers.

If you have been to these places, let us know, we love reading you!

Click on each photo for a detailed description and feel free to share your comments!

 

Tennis St-André, vers 1936.

De gauche à droite: Claire Lavallée, Marthe Bertrand, Marguerite Dorion et Jean-Claude Bertrand. Cette photo a été prise au Tennis St-André vers 1936.

 

Savez-vous où se trouvait cet endroit?

(Musée régional d’Argenteuil – Fonds Famille Ladouceur et Bertrand)

********************

From left to right : Claire Lavallée, Marthe Bertrand, Marguerite Dorion and Jean-Claude Bertrand. This picture was taken at St. Andrews Tennis Court circa 1936.

Do you know where that place was?

(Argenteuil Regional Museum – Fonds Famille Ladouceur et Bertrand)

 

« Plage au Sable » sur la rivière des Outaouais, août 1955.

« Plage au Sable » sur la rivière des Outaouais, au bout du golf de St-André, août 1955.

Avez-vous déjà passée une journée sur cette plage?

(Musée régional d’Argenteuil – Fonds Famille Ladouceur et Bertrand)

********************

Sandy beach on the Ottawa River, at the end of the St.Andrew’s golf course, August 1955.

Have you ever spent a day on this beach?

(Argenteuil Regional Museum – Fonds Famille Ladouceur et Bertrand)

 

Pêche dans le canal de Carillon, 1929.

Photo du haut : deux pêcheurs dans le canal de Carillon, Abbé Jean Bertrand en avant et Abbé Donat Bourassa à l’arrière. Photo prise en 1929.

Photo du bas : deux pêcheurs dans le canal de Carillon, Abbé Donat Bourassa à gauche et Léonie Ladouceur tenant une canne à pêche en bambou à droite. Photo prise en 1929.

Avez-vous déjà pêché dans le canal de Carillon?

(Musée régional d’Argenteuil – Fonds Famille Ladouceur et Bertrand)

********************

Top photo : two fishermen in the Carillon Canal, Abbé Jean Bertrand in the front and Abbé Donat Bourassa in the back. Picture taken in 1929.

Bottom photo: two fishermen in the Carillon Canal, Abbé Donat Bourassa on the left and Léonie Ladouceur holding a bamboo fishing rod on the right. Picture taken in 1929.

Have you ever been fishing in the Carillon Canal?

(Argenteuil Regional Museum – Fonds Famille Ladouceur et Bertrand)

Parmuseereg

COLLABORATION AVEC LES ÉTUDIANTS EN TECHNIQUES DE MUSÉOLOGIE

Cette semaine, nous vous présentons quelques uns de nos projets de collaboration avec les étudiants et les enseignants du programme de techniques de muséologie du Collège Montmorency à Laval.

La collaboration avec les acteurs du milieu en muséologie et la chance d’offrir des premières expériences de travail sont des valeurs qui nous tiennent à cœur. C’est pourquoi le Musée est très fortuné de travailler avec ces étudiants et ces professeurs du programme de techniques de muséologie du Collège Montmorency, un programme exclusif au Québec.

Depuis quelques années, ceux-ci ont organisé plusieurs projets dont :

  • Le nettoyage de pièces de taxidermie (animaux empaillés)
  • La confection de boîtes de rangement sur mesure pour certains artéfacts de la collection
  • Le réaménagement de plusieurs vitrines d’exposition : agriculture, costumes et sports d’hiver.

Prochainement, ils fabriqueront des boîtes sur mesure pour une douzaine de daguerréotypes du Fonds Elizabeth Wales du Musée.

Cliquez sur chaque photo pour une description détaillée et n’hésitez pas à partager vos commentaires !

********************

This week, we are presenting some of our collaborative projects with the students and professors of the Collège Montmorency Museum Studies Program in Laval.

Collaboration with museological ressources and the chance to offer first work experiences are values that are important to us. That’s why the Museum is very fortunate to work with the students and professors of the Collège Montmorency Museum Studies Program, an exclusive program in Quebec.

Over the years, they organized several projects including:

– Cleaning some of our taxidermy pieces (stuffed animals)

– Making custom storage boxes for some artifacts of the collection

– The reorganization of several showcases: agriculture, costumes and winter sports.

In the next few weeks, they will be making customized boxes for a dozen daguerreotypes of the Museum’s Elizabeth Wales Fonds.

Feel free to share your comments!

 

Installation dans la salle des costumes.

Présentoir des éventails et des peignes et la vitrine de bijoux et de montres réalisés par des étudiants du programme de techniques de muséologie du Collège Montmorency.

Vous pouvez venir voir ces montages dans la salle des costumes du Musée dès le 20 juin 2018!

(Collection du Musée régional d’Argenteuil)

********************

 Display of fans and combs and showcase of jewelry and watches made by students from the Collège Montmorency’s Museum Studies Program.

You can come and see these artifacts in the Museum’s costumes room as of June 20th, 2018!

(Argenteuil Regional Museum Collection)

 

Boîte sur mesure.

Boîte sur mesure contenant différents fossiles réalisée par des étudiants du programme de techniques de muséologie du Collège Montmorency.

Ces artéfacts sont conservés dans les réserves du Musée, vous pouvez observer d’autres fossiles dans la salle d’exposition Argenteuil, ma vie comme rivières dès le 20 juin 2018!

(Collection du Musée régional d’Argenteuil)

********************

Customized box containing various fossils made by students from the Collège Montmorency’s Museum Studies Program.

These artifacts are kept in the Museum’s reserves, you can view other fossils in the Argenteuil, my life as rivers exhibit as of June 20th, 2018!

(Argenteuil Regional Museum Collection)

 

Vitrine sur l’agriculture.

Vitrine agricole réalisée par des étudiants du programme de techniques de muséologie du Collège Montmorency.

Vous pourrez voir cette installation au premier étage du Musée dès le 20 juin 2017!

(Collection du Musée régional d’Argenteuil)

********************

Agricultural showcase made by students from the Collège Montmorency’s Museum Studies Program.

You can see this installation on the second floor of the Museum as of June 20th, 2017!

(Argenteuil regional Museum Collection)

 

Daguerréotype.

Daguerréotype d’une femme et ses deux enfants, probablement de la famille Wales, date inconnue.

Le daguerréotype est un procédé photographique produisant une image sur une plaque de cuivre recouverte d’une couche d’argent inventé en France par Louis Daguerre en 1835 et populaire en Amérique du Nord dans les années 1840 et 1850.

Une douzaine de daguerréotypes de la collection Elizabeth Wales feront l’objet d’un projet de boîtes sur mesure réalisé par les étudiants du programme de techniques de muséologie du Collège Montmorency.

(Musée régional d’Argenteuil – Fonds Elizabeth Wales)

********************

Daguerreotype of a woman and her two children, probably from the Wales family, date unknown.

The daguerreotype is a photographic process producing an image on a copper plate covered with a silver layer invented in France by Louis Daguerre in 1835 and popular in North America in the 1840s and 1850s.

A dozen daguerreotypes from the Elizabeth Wales Collection will be part of a custom-made box project by students from the Collège Montmorency’s Museum Studies Program.

(Argenteuil Regional Museum – Elizabeth Wales Fonds)

Parmuseereg

MAGASIN GÉNÉRAL A.E. LADOUCEUR

Cette semaine, nous vous présentons quelques photographies du magasin général A.E. (Amable-Euclide) Ladouceur, autrefois situé à Saint-André, au coin de la route du Long-Sault (rue principale, route 344) et des Seigneurs (route 327). Le bâtiment est ensuite devenu un salon funéraire et est aujourd’hui occupé par des appartements.

Le magasin général était habituellement situé au centre des villages. Il offrait une large sélection de produits aux habitants des environs : des aliments, du carburant, des vêtements et de l’équipement agricole, entre autres. C’était également un lieu important de rencontre pour les habitants qui venaient prendre des nouvelles du village et aussi des grandes villes auprès du propriétaire.

Le Musée possède le fonds d’archives de la famille Ladouceur, une des familles pionnières de la région d’Argenteuil. Celui-ci est composé de nombreuses photos de famille, d’actes notariés, de coupures de presse, de correspondance ainsi que d’une importante quantité d’images pieuses et de prières.

N’hésitez pas à partager vos commentaires !

********************

This week, we present some photographs of the A.E. (Amable-Euclide) Ladouceur General Store, formerly located in Saint-André, at the corner of Long Sault Road (Main Street, Road 344) and Seigneurs (Road 327). The building then became a funeral home and is now occupied by apartments.

The General Store was usually located in the center the village. It offered a wide selection of products to people in the area: food, fuel, clothing and farm equipment, among others. It was also an important meeting place for the residents who came to take news of the village and the ‘’big cities’’ from the owner.

The Museum’ collection has the archives of the Ladouceur family, one of the pioneering families of Argenteuil. It is composed of many family photos, notarial deeds, press clippings, correspondence as well as a large amount of pious images and prayers.

Feel free to share your comments!

 

A.E. Ladouceur devant son magasin général

A.E. Ladouceur sur la galerie de son magasin général, le 27 juillet 1940. À gauche, John Larocque est assis de dos. On aperçoit également dans la fenêtre le reflet d’une pompe à essence ainsi qu’une affiche publicitaire « Lowe Brothers – Vernis – Peintures » sur le poteau de gauche.

********************

A. E. Ladouceur on the gallery of his General Store on July 27th, 1940. On the left is John Larocque. Also visible in the window is the reflection of a fuel pump and a poster « Lowe Brothers – Varnish – Paintings » on the left post.

 

Le magasin Ladouceur, date inconnue.

Le magasin général A.E. Ladouceur, date inconnue. Cette photographie a probablement été prise avant 1940, puisqu’il n’y avait pas encore de pompe à 

essence.

********************

A.E. Ladouceur General Store, date unknown. This photograph was probably taken before 1940, since there was no gas pump yet.

 

Le magasin Ladouceur, date inconnue.

Le magasin général A.E. Ladouceur & Fils, date inconnue. Cette photographie a probablement été prise après celle montrée précédemment puisqu’on observe un agrandissement arrière du bâtiment (visible à gauche) et avant 1940 puisqu’il n’y a pas encore de pompe à essence.

********************

A.E. Ladouceur & Fils General Store, date unknown. This photograph was probably taken after the one shown previously since there is an enlargement of the rear of the building (as seen on the left) and before 1940 since there is no gas pump yet.

Parmuseereg

CABINET DES CURIOSITÉS

Cette semaine, nous vous présentons quelques artéfacts de notre exposition « Cabinet des curiosités »!

Le cabinet des curiosités désigne, aux 16e et 17e siècles, un lieu dans lequel on collectionne et présente une multitude d’objets rares ou étranges, notamment, regroupés sous quatre grands thèmes :

1) Les créatures et objets naturels (naturalia)

Typique dans les cabinets de curiosités, les créatures et objets d’histoire naturelle tels les fossiles, les insectes séchés, les coquillages, les animaux empaillés, les herbiers et les fossiles, constituant des restes d’organismes vivants dont ils portent la trace, composent des espèces disparues ou inconnues – révélant une faune et une flore appartenant à différentes époques.

2) Les instruments scientifiques (scientifica)

Les objets scientifiques proviennent de collections institutionnelles, d’écoles de vétérinaire et/ou de facultés de médecine qui ont joué un rôle fondamental dans l’essor de la science moderne. Les armes, les instruments d’optique, de mécanique et médicaux particularisent ce groupe d’objets.

3) Le monde végétal, minéral et animal (exotica)

Le monde végétal délimite une collection de plantes exposant les mystères de la flore exotique tout en magnifiant leurs caractéristiques fabuleuses.

Le monde minéral composé de pierres précieuses et non-précieuses, regroupe des objets collectionnés des plus étranges et, à la fois, esthétiquement spectaculaire.

Le monde animal réunit, quant à lui, le plus souvent des fragments d’animaux collectionnés en vertu de leurs caractéristiques physiologiques hors du commun et de leur apparence qui aiguise notre curiosité.

4) Les objets créés par l’Homme (artificialia)

Ce groupe, comportant des artéfacts provenant de contrées lointaines, rappelle souvent le passé héroïque de la race humaine. En témoigne, les antiquités, les médailles, les pierres gravées et les objets ethnographiques.

Saurez-vous deviner de quel thème chaque objet présenté fait partie?

(Texte par : Karl-Gilbert Murray, historien de l’art et commissaire pour cette exposition)

********************

This week, we present artifacts from our ‘’Cabinet of curiosities’’ exhibit!

During the 16th and 17th centuries, the cabinet of curiosities was a cabinet or room in which a disparate collection of rare or strange objects was displayed, frequently organized in four categories:

1) The wonders of nature (naturalia)

Typically found in cabinets of curiosities, objects of natural history such as fossils, dried insects, shells, stuffed animals and herbaria are the remains of living organisms, bearing witness to vanished or unknown species and revealing fauna and flora from different locations and era.

2) Scientific instruments (scientifica)

The scientific objects come from institutional collections, veterinary schools and/or faculties of medicine that played a fundamental role in the development of modern science. Scientifica include weapons, optical, mechanical and medical instuments.

3) Curiosities from the vegetal, mineral and animal worlds (exotica)

The vegetal world features a collection of plant specimens that reveals the mysteries of the exotic plant kingdom while emphasizing their remarkable characteristics.

The mineral world is an assortment of remarkable and esthetically spectacular oddities including precious gems and non-precious stones.

The animal world brings together a diversity of animal fragments collected for their unusual physical characteristics and appearance and their power to inspire wonder.

4) Objects made my Man (artificialia)

This category, composed of artifacts from distant lands, often recalls the heroic past of the human race through objects that include antiquities, medals, carved stones and ethnographic objects.

Can you guess what category each object is part of?

(Text by: Karl-Gilbert Murray, art historian and curator for this exhibition)

 

Défense de mammouth (Elephas primigerius).

Défense de mammouth (Elephas primigerius).

Entre 5 700 et 1 700 av. J.-C.

En provenance de Sibérie, 1913.

La défense de mammouth fait partie de l’exposition « Cabinet des curiosités » du Musée!

(Collection du Musée régional d’Argenteuil)

********************

Mammoth Tusk (Elephas primigerius).

Between 5 700 and 1 700 BC.

From Siberia, 1913.

The Mammoth Tusk is part of the Museum’s ‘’Cabiet of curiosities’’ exhibit!

(Argenteuil Regional Museum Collection)

 

Coffret d’apothicaire, 1834.

Coffret d’apothicaire, 1834.

Les apothicaires étaient les précurseurs des pharmaciens.

Le coffret fait partie de l’exposition « Cabinet des curiosités » du Musée!

(Collection du Musée régional d’Argenteuil. Don de Madams Douglas.)

********************

Apothecary Cabinet, 1834.

Apothecaries were the precursors of pharmacists.

This cabinet is part of the Museum’s ’’Cabinet of curiosities’’ exhibit!

(Argenteuil Regional Museum Collection. Gift of Mrs. Douglas.)

 

Pagaies cérémonielles polynésiennes.

Pagaies cérémonielles polynésiennes, date inconnue.

Les pagaies font partie de l’exposition « Cabinet des curiosités » du Musée!

(Collection du Musée régional d’Argenteuil. Don du Dr. S.F. Wainwright.)

********************

Polynesian ceremonial paddles, date unknown.

The paddles are part of the Museum’s ‘’Cabinet of curiosities’’ exhibit!

(Argenteuil Regional Museum. Gift of Dr. S.F. Wainwright.)

 

« Hairwork »

Collier, boucles d’oreilles et broches en cheveux humains, date inconnue.

Ces objets font partie de l’exposition « Cabinet des curiosités » du Musée!

(Collection du Musée régional d’Argenteuil. Don de Madame Edith Roberts.)

********************

Necklace, earrings and pins made of human hair (Hairwork)

These artifacts are part of the Museum’s ‘’Cabinet of Curiosities’’ exhibit!

(Argenteuil Regional Museum Collection. Gift of Mrs. Edith Roberts.)

Parmuseereg

AYERS LIMITÉE – Partie 2

La filature Ayers Limitée a produit des feutres de séchage de laine, de coton et d’amiante utilisés par les papetières ; des couvertures de laines, du « tweed » servant à la confection de vêtements et du tissu de lainage pour les uniformes de l’armée canadienne pendant la Deuxième Guerre mondiale.

(Texte par : Robert Simard)

********************

The Ayers mill has produced wool, cotton and asbestos drying felts used by paper mills; wool blankets, tweed for clothing and woolen cloth for Canadian army uniforms during the Second World War.

(Text by : Robert Simard)

Liste d’articles achetés chez Hamelin & Ayers entre 1883 à 1887.

Liste d’articles achetés chez Hamelin & Ayers par Monsieur Thomas Barron de Lachute de 1883 à 1887. La date d’achat et la quantité désirée ainsi que le prix de chaque article y sont inscrits.

(Musée Régional d’Argenteuil – Collection Lambart)

********************

List of items purchased at Hamelin & Ayers by Mr. Thomas Barron from Lachute between 1883 and 1887. The date of purchase, the desired quantity and the price of each item are listed.

(Argenteuil Regional Museum – Lambart Collection)

 

Dépliant « Who’s Who in Canada » sur John Thomas Ayers.

Dépliant « Who’s Who in Canada » sur John Thomas Ayers publié par l’International Press Limited. M. Ayers, souvent appelé « Jack », était le président d’Ayers Limitée à cette époque et le fils d’un des fondateurs de la filature, Thomas Henry Ayers.

Le dépliant contient une photo officielle de Monsieur Ayers et une courte biographie dont voici un extrait : « La filature Ayers Ltd., a été établie par son père en 1870. Il a commencé dans l’entreprise après avoir quitté l’école, sous son père ; a travaillé dans toutes les branches, étant vice-président et directeur général au moment du décès de son père en 1916, quand il a été nommé président. À l’heure actuelle, l’entreprise expédie ses produits, soit les feutres de laine de qualité supérieure, les feutres de séchage en coton et les couvertures de première qualité de toutes sortes, d’un océan à l’autre au Canada, à Terre-Neuve, au Mexique, en Norvège, en Suède, en Finlande, aux Îles britanniques, en Australie, en Inde et au Japon. Ils sont les pionniers et les meneurs de l’industrie du feutre de laine au Canada et sont de grands fabricants de toiles de séchage en coton. […] » 

(Musée régional d’Argenteuil – Collection Lambart)

********************

« Who’s Who in Canada » flyer on John Thomas Ayers published by International Press Limited. Mr. Ayers, often referred to as « Jack », was the president of Ayers Limited at that time and the son of one of the founders of the mill, Thomas Henry Ayers.

The flyer contains an official photo of Mr. Ayers and a short biography of which here is an excerpt: ‘’The business of Ayers Ltd., was established by his father in 1870. Commenced in the business after leaving school, under his father; has been through all the branches, being Vice-President and General Manager at the time of his father’s death in 1916, when he was appointed President. At the present time the company is shipping its products, which consist of the finest quality of pulp and paper makers’ woollen felts, cotton dryer felts and first quality blankets of all descriptions, from coast to coast in Canada, Newfoundland, Mexico, Norway, Sweden, Finland, British Isles, Australia, India and Japan. They are the pioneers and leaders of the woollen felt industry in Canada, and are large manufacturers of cotton dryer canvasses. […] »

(Argenteuil Regional Museum – Lambart Collection)

 

Catalogue Ayers’ Genuine Wool Products datant des années 1950.

Catalogue Ayers’ Genuine Wool Products ‘’Since Pionner Days’’ des produits Ayers datant des années 1950. Nous voyons la page des couvertures « ‘’Ayersloom’’ Reversible Overthrow ».

Possédez-vous une couverture de laine Ayers ?

********************

‘’Ayers’ Genuine Wool Products  » Since Pionner Days  » Catalog of products from the 1950s. We see the page of ‘’ ‘’Ayersloom’’ Reversible Overthrow’’ blankets.

Do you own an Ayers wool blanket?

Parmuseereg

AYERS LIMITÉE – Partie 1

De 1878 à 1993, la compagnie Ayers Limitée prospère et demeure un des principaux employeurs du comté d’Argenteuil permettant ainsi à des générations de travailleurs et travailleuses du textile de prendre racine à Lachute. Aujourd’hui encore, dans la mémoire vivante des Argenteuillois, ce brin d’histoire qu’a écrit la Ayers Limitée sur la rivière du Nord demeure l’apanage des bons souvenirs.

(Texte par: Robert Simard)

********************

From 1878 to 1993, Ayers Limited prospered and remained one of the main employers in the county of Argenteuil, enabling generations of textile workers to take root in Lachute. Even today, in the living memory of Argenteuil residents, this part of history written by Ayers Limited on the North River still provides good memories

(Text by: Robert Simard)

 

Employés devant le premier moulin Ayers à Lachute en 1880.

Photographie des employés devant le premier moulin Ayers à Lachute en 1880.

Les deux premières personnes à partir de la droite sont Thomas Henry Ayers (2e à partir de la droite) et Félix Hamelin (1er à partir de la droite), les deux fondateurs de la filature.

Nous vous invitons à commenter si vous pensez reconnaître quelqu’un sur cette photo!

(Musée régional d’Argenteuil – Collection Proulx).

********************

Photo of employees in front of the first Ayers mill in Lachute in 1880.

The first two people from the right are Thomas Henry Ayers (2nd from the right) and Felix Hamelin (1st from the right), the two founders of the mill.

We invite you to comment if you think you recognize someone in this picture!

(Argenteuil Regional Museum – Proulx Collection).

 

Power Plant 1.

Photographie du Power Plant 1. Woolen Felt and Blanket, Cotton Felt & Rope Mills. Ayers Limited, Lachute Mills. C’est le premier barrage à la grosse chute, on voit à l’arrière-plan en haut à gauche le deuxième barrage connu sous le nom de Dam Neuve située à la grande chute de la rivière du Nord.

Saviez-vous qu’il y avait deux chutes à Lachute?

(Musée régional d’Argenteuil – Collection Hyacinthe Lambart).

********************

Power Plant No. 1, Woolen Felt and Blanket, Cotton Felt & Rope Mills. Ayers Limited, Lachute Mills. This is the first dam to the ‘’grosse chute’’, we see in the background at the top left the second dam known as Dam Neuve located at the ‘’grande chute’’ of the North River.

Did you know that there were two waterfalls in Lachute?

(Argenteuil Regional Museum – Hyacinthe Lambart Collection).

 

Premier moulin de laine et feutre de Hamelin & Ayers, construit vers 1878.

Photographie du premier moulin de laine et feutre de Hamelin & Ayers, construit vers 1878. Ce moulin fabriquait des feutres de séchage en laine qui servait à sécher la pâte de papier.

(Musée régional d’Argenteuil – Collection Proulx).

********************

Woolen & Felt Mills, Hamelin & Ayers. Built circa 1878. This mill manufactured wool drying felts that were used to dry the paper pulp.

(Argenteuil Regional Museum – Proulx Collection).

Parmuseereg

ABBOTT MEMORIAL

Aujourd’hui, nous vous présentons deux photographies de l’inauguration de l’espace commémoratif de l’Honorable Sir John Abbott à l’église Christ Church de Saint-André-d’Argenteuil en 1936.
 
La plaque commémorative se traduit comme suit : « À la gloire de Dieu et en mémoire de l’Honorable Sir John Abbott K.C.M.G. Q.C. D.C.I. Premier ministre du Canada – Né en 1821 dans la paroisse de St. Andrews. Fils aîné du fondateur de cette église, le Rev. Joseph Abbott M.A. il a formé et commandé les Argenteuils Rangers en 1862 et est devenu solliciteur général du Bas-Canada la même année. Doyen à la Faculté de droit de l’Université McGill et plus tard Gouverneur, il a été député pour le comté d’Argenteuil à l’Assemblée législative et à la Chambre des communes pendant vingt-trois ans et est devenu chef du Sénat en 1887 et le premier Premier ministre né au Canada de ce Dominion en 1891 et décédé en 1893 – Érigé en 1936 par ses compatriotes en reconnaissances de ses grands services pour le Canada ».
 
Plusieurs invités importants étaient présents à l’inauguration. N’hésitez pas à partager vos commentaires!
 
********************
 
Today, we present two photographs of the inauguration of the Honorable Sir John Abbott’s Memorial at Christ Church in St. Andrews in 1936.
 
The commemorative plaque states: ‘’To the glory of God and in Memory of The Honourable Sir John Abbott K.C.M.G. Q.C. D.C.L. Prime Minister of Canada – Born in 1821 in this parish of St. Andrews. The eldest son of the founder of this church, the Rev. Joseph Abbott M.A. He raised and commanded the Argenteuil Rangers in 1862 and became solicitor general of Lower Canada that year. Dean of law at McGill University and later a Governor, he sat for Argenteuil in the legislative Assembly and in the House of Commons for twenty-three years and became leader of the Senate in 1887 and the first Canadian-born Prime Minister of this Dominion in 1891: and died in 1893.
 
Important guests attended the ceremony. Feel free to share your comments!

 

Lord Tweedsmuir, 1936.

Le Gouverneur Général du Canada de 1935 à 1940, Lord Tweedsmuir (1875-1940) à l’inauguration, 1936. 

(Musée régional d’Argenteuil – Collection Proulx)

********************
The Governor General of Canada from 1935 to 1940, Lord Tweedsmuir (1875-1940) at the inauguration, 1936.

(Argenteuil Regional Museum – Proulx Collection)

Lord Tweedsmuir, Mme Kuhring et la Docteure Maude Abbott, 1936.

Lord Tweedsmuir, Mme Kuhring et la Docteure Maude Abbott à l’inauguration, 1936. Maude Abbott était la cousine de John Abbott.

(Musée régional d’Argenteuil – Collection Proulx)

********************

Lord Tweedsmuir, Mrs. Kuhring and Dr. Maude Abbott at the inauguration, 1936. Maude Abbott was a cousin of John Abbott.

(Argenteuil Regional Museum – Proulx Collection)